séminaire accueilli par le cehta (centre d'histoire et de théorie des arts) /ehess
maîtres de conférences en arts plastiques à l'université de lille 3, membres du ceac
docteures de l'ehess en histoire et théorie des arts, chercheures associées au cehta

contact : valerie.boudier(at)univ-lille3.fr ou annecreissels(at)orange.fr

séance du vendredi 19 mai 2017

Panayota Volti, danseuse et maître de conférences en histoire de l'art médiéval à  l'université Paris Ouest Nanterre La Défense, panayota.volti(at)u-paris10.fr

« Danses populaires et danses aristocratiques au Moyen Âge tardif : l'ambiguïté signifiante des gestes » 

Albrecht Dürer, Danse de mascarade avec flambeaux, gravure, 1516, National Gallery of Art, Washington









À travers quelques exemples tardo-médiévaux de nature et d'expression différentes, nous examinerons comment la danse, dans son acception de mouvement intentionnel, rythmé et orchestré, jouait le rôle de suggestion visuelle animée qui, par associations analogiques, guidait les spectateurs à des interprétations sémantiques.